Zora, un bel exemple de résilience !

Certains vont l’appeler un évènement de vie, d’autres une épreuve ou encore une catastrophe,… Et puis il y a ceux qui vont le voir comme un obstacle à franchir ou un élément à intégrer en plus dans leur présent… Chacun d’entre nous vivons ce qui nous arrive d’une manière différente. Nous ne sommes pas égaux en apparence face à la difficulté. Pourtant, je sais aujourd’hui que nous avons tous en nous les ressources nécessaires pour rebondir, changer de regard sur les choses et actionner notre élan de vie !

Ma plus belle inspiration sur ce sujet me vient de ma petite Zora, chatte que nous avons récupérée alors qu’elle n’était âgée que de quelques semaines. Abandonnée avec ses frères et sœurs devant chez un vétérinaire, elle faisait déjà partie des échappés du carton avant sa découverte ! Après avoir osé traverser la grande route sous mes yeux, elle s’était réfugiée dans un jardin. La confiance gagnée, nous sommes tombées en amour l’une de l’autre ; une belle aventure commençait (accompagnée de quelques voyageurs supplémentaires cachés dans son duvet de chaton !) Tout ça pour vous dire qu’elle est née avec un tempérament de battante.

Humainement parlant, je pense que chaque enfant arrive sur cette terre avec cette même envie de vivre ! Alors que se passe t’il après quelques années ? Pourquoi certaines personnes perdent leur joie de vivre, la fraicheur de l’enfance et  parfois en arrivent à jeter l’éponge ? Enfant pourtant nous n’avons pas eu peur de nous prendre des gamelles pour apprendre à marcher !

Quand la nature nous inspire pour rebondir !

 

Concernant notre petite Zora, c’est dans sa 2ème année de vie qu’elle m’a le plus inspirée. Un matin, elle est revenue de son escapade nocturne épuisée, choquée, la patte avant droite en sang et ballante. Elle s’est écroulée sur le carrelage du couloir, à bout de souffle. Après une prise en charge rapide, le diagnostic tombe : elle est paralysée de sa patte avant droite. Pronostic : 6 mois d’attente pour voir si elle récupère l’usage ou pas et décider s’il est nécessaire d’amputer. Tout comme elle, nous sommes rapidement dans l’instant présent : voilà ce que nous avons aujourd’hui, voilà ce que nous pouvons faire pour l’aider … go go go. La vétérinaire nous explique qu’avec cette blessure, elle est vulnérable et qu’il est mieux pour elle de rester maintenant à l’intérieur sur le long terme. Impensable pour moi ! Cette dernière partie de pronostic, je n’en veux pas et Zora non plus. Pourquoi ? Parce que je la connais bien. Pour elle sa vie est dehors ; elle n’a jamais aimé être enfermée. (contrairement à d’autres pachas de la maison !)Après quelques jours à l’intérieur pour gérer sa plaie, elle sort au grand air pour vivre sa vie, pansement à la patte et poils au vent ! La première chose qu’elle a fait, c’est de grimper le grillage pour s’échapper dans les vignes, comme avant, comme si de rien n’était. Je me suis mise en soutien pendant quelques jours car, selon moi, elle avait besoin de découvrir par elle-même ses nouvelles limites. Deux fois, je l’ai récupérée de l’autre côté, épuisée ne pouvant pas revenir. Puis elle s’est entrainée et a trouvé des parades. Nous avons fait sa rééducation en jouant avec les herbes hautes du jardin. Quel bonheur de la voir vivre ! Sa patte ? Pas de soucis, elle fait avec. Les animaux sont dans l’instant présent et c’est à mon sens leur plus grande force.

Au bout de 6 mois, le verdict est là : elle restera paralysée mais a superbement bien compensé ce handicap et a adopté une belle démarche de cowboy. Elle n’arrive plus à grimper aux arbres, a adapté ses activités et continue ses belles échappées en nature. Elle est rayonnante surtout ! Pleine de vie ! Quel exemple !

Il y a deux éléments essentiels que je souhaite vous partager ici :

– Ce n’est pas l’ampleur de l’évènement qui est important, c’est votre interprétation et aussi celle de votre entourage (car l’entourage a un impact très important) Tout part d’un choix, d’une décision de regarder les choses sous un autre angle. Pas toujours facile, je vous l’accorde mais possible et à la portée de tous.

– Cette histoire est une belle illustration de la posture du coach dans votre vie. Il ne vous dira pas quoi faire, vous laissera trouver vos propres réponses, vous guidera sur votre chemin et sera là en soutien au moment où vous en aurez besoin. Composer avec ce qui est présent pour construire le futur que vous souhaitez, c’est mon métier !

Cette capacité à rebondir, cette résilience est pour moi comme un « muscle » que nous avons tous en nous. Il ne tient qu’à nous de l’entretenir. En tant que coach, j’aide les personnes à prendre conscience de leurs capacités et à les développer pour arriver à surfer sur la vie !

Avec tout mon cœur,

Estelle LIHRMANN
Votre coach personnel certifié
Vision Féline

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de Vision Féline

Félicitations, vous êtes inscrit !